"L’affaire Chebeya, un crime d’Etat ?" : Le Ministre de la Justice et des Droits humains désire censurer le film en RDC

Le vendredi 6 avril 2012 au cinéma Les Alizés à Bron, le Cosi - promouvoir et défendre les droits et Forum réfugiés ont organisé, en partenariat avec la Ville de Bron, la Chaire lyonnaise des droits de l’Homme, l’Ordre des avocats (Barreau de Lyon) et Agir ensemble pour les droits de l’Homme, un ciné débat à la suite de la projection du film : « L’affaire CHEBEYA, un crime d’État ?

www.chebeya-lefilm.com

Sortie en salle le 4 avril 2012, le nouvel opus de Thierry MICHEL (Le Cycle du serpent, Mobutu roi du Zaïre, Fleuve Congo, Katanga Business) est un passionnant thriller politique.

Dès la découverte macabre à Kinshasa du cadavre de Floribert CHEBEYA, militant congolais des droits de l’Homme internationalement reconnu, le réalisateur est parti pour Kinshasa. Durant huit mois, il a filmé un procès exceptionnel où des chefs de la police comparaissent devant la justice militaire.

« L’affaire CHEBEYA, un crime d’État ? » a reçu le Grand prix du festival international du film des droits de l’homme 2012.

Modéré par Jean-François PLOQUIN, directeur de Forum réfugiés / Cosi, le débat a réuni plus d’une centaine de spectateur autour du réalisateur Thierry MICHEL, l’ancien Bâtonnier national de République démocratique du Congo Jean-Joseph MUKENDI WA MULUMBA, avocat de la famille CHEBEYA lors du procès, et Mme Marie-Josée BAZANA, veuve du chauffeur de Floribert CHEBEYA.

Ce film vient de voir ses ambitions de large diffusion freinées, le Ministre congolais de la Justice et des Droits humains, Emmanuel Janvier LUZOLO BAMBI, ayant demandé à la Commission nationale de censure d’interdire cette diffusion dans le pays.

Les ONGDH et leurs partenaires, ayant prévu, avec Thierry Michel, de diffuser ce film dans plusieurs villes de la RDC (Kinshasa, Kisangani, Bukavu, Lubumbashi), déplorent cette décision et le font savoir à travers la lettre "Position des ONGDH face à la mesure du ŒMinistre de la Justice et des Droits humains portant interdiction de diffusion du film « L’affaire Chebeya,un crime d’Etat ?"

Les Organisations de promotion et défense des droits de l’homme signataires : La Voix des Sans Voix pour les droits de l’homme (VSV) ; Association Africaine pour la défense des Droits de l’Homme (ASADHO) ; Amis de Nelson Mandela Pour les Droits Humains (ANMDH) ; Œuvres Sociales pour le développement (OSD) ; Nouvelle Société Civile Congolaise (NSCC) ; Toges Noires (TN) ; Observatoire Congolaise des Droits de l’Homme (OCDH) ; Ligue des Electeurs (LE)

Mentions légales -